Histoires pour Noël

Sélection d’histoires pour le temps de Noël

Ayant pour thè­mes : Avent, Crè­che, San­ton, Noël.

La crèche de Nina

Marie présentant Jésus
Elles s’en vont, Ninon, Ninet­te, Nina, jupet­te rou­ge et bon­net pareil, six petits sabots cla­quant sur la ter­re gelée. « Vite, vite, les sœu­ret­tes, car le jour bais­se, dit Ninet­te, la plus sage. – Vite, vite, répond Ninon, la plus arden­te, car un grand tra­vail nous attend. – Vite, vite, mur­mu­re Nina, la plus dou­ce, car Mère a dit qu’on ne s’attarde pas. » Et les six petits sabots mar­tè­lent en chœur : « Vite, vite, vite, vite, les peti­tes sœurs. » Mais que …

Le beau travail du santonnier

Récit de Noel, pour la crèche - Santonnier
Dans la clar­té de la lam­pe, près de la por­te ouver­te aux par­fums du soir, maî­tre Ambroi­se fume son calu­miau, sa cour­te pipe de ter­re. Sa gran­de bar­be, ses abon­dants che­veux gris sous le lar­ge feu­tre lui don­nent l’air d’un ber­ger de la mon­ta­gne. Ses petits yeux bleus étin­cel­lent de vie. Mère-​​grand. — Eh ! bon­soir, maî­tre Ambroi­se, ces pichoun vien­nent voir vos San­tons. Mai­tre Ambroi­se. — Té, voi­si­ne, c’est le moment. Avec les grands jours, on va …

Un enfant Jésus inédit !

Soeurs mission Senegal
La cha­ri­té Dis, maman… il ne sera pas en retard le train ? » Pour la dixiè­me fois depuis une heu­re Gil­ber­te pose la même ques­tion à sa maman ! « Je l’espère, ma ché­rie », répond Mme Del­vart éga­le­ment pour la dixiè­me fois… Jac­ques, le frè­re cadet, se mon­tre moins patient ! Et lors­que sa sœur reprend pour la onziè­me fois son refrain, il lui répond, sans se sou­cier du res­pect dû au droit d’aînesse : « Non, il sera en avan­ce ! — Toi, je ne …

Le plus beau cadeau

2 premiers communiants
Jean-​​Pierre, le fils du doc­teur, s’était réjoui depuis long­temps pour la ren­trée des clas­ses après les vacan­ces de Noël. Il aimait pour­tant bien les vacan­ces, sur­tout en hiver, quand il y a de la nei­ge et qu’on peut fai­re du ski ou aller en luge. Ce pre­mier jour de clas­se avait son impor­tan­ce, car cha­que pre­mier com­mu­niant devait tirer au sort son com­pa­gnon de pre­miè­re com­mu­nion. Jean-​​Pierre, à ce sujet, a un désir secret : …

La bûche de Noël

La Nativité de Jésus. Giovanni Di Pietro (Lo Spagna), 1506
En ce temps-​​là, la Fran­ce s’appelait la Gau­le, et la Gau­le était cou­ver­te de forêts. Et il y avait, au plus pro­fond de la gran­de forêt, un bûche­ron qui vivait tout seul dans une hut­te. Il s’appelait Car­nu­to­rix. Il aimait les grands arbres de la forêt. Il les connais­sait, et don­nait des noms aux plus beaux. Lorsqu’il en abat­tait un, cela lui fai­sait beau­coup de pei­ne. Et pour­tant, il fal­lait bien puis­que c’était …