Chandeleur

Récit et explications de la Chandeleur à lire le soir aux enfantsCol­lec­tion : L’année en fêtes pour nos enfants, sous la direc­tion de Renée Zel­ler

Titre : Chan­de­leur

Texte  de Gene­viève Duha­me­let

Illus­tra­tions de Pierre Dubreuil

Édi­tions : Des­clée de Brou­wer & Cie, Paris (VII)

Date : 1932

 

 


Pour Élisabeth,

Monique,

Robert & Marie-Madeleine


 

NOTES

1° Les tra­duc­tions de l’Ancien et du Nou­veau Tes­ta­ment, je les ai prises dans La Sainte Bible de l’Abbé Cram­pon (Socié­té St-Jean l’Évangéliste, édi­tion de 1923).

2° Les orai­sons de la béné­dic­tion des cierges viennent du Mis­sel Quo­ti­dien et Ves­pé­ral par Dom Gas­par Lefebvre (Abbaye de St-André de Lophem-lez-Bruges).

3° Les pro­verbes et cou­tumes, je les ai trou­vés dans divers recueils de folk­lore. J’en dois aus­si un cer­tain nombre à d’aimables cor­res­pon­dants. Peut-être beau­coup de ces cou­tumes sont-elles tom­bées en désué­tude et en oubli. Ce serait dom­mage. C’est pour-quoi j’ai écrit par­tout : cela se fait, tan­dis que j’aurais sans doute dû écrire : cela se fit.

4° Le prêtre-com­bat­tant de qui je tiens ce sou­ve­nir de guerre (p. 104) est M. le Cha­noine Bar­thés, vicaire géné­ral d’Albi.

5° Le récit de la page 108 est une adap­ta­tion de la Légende Dorée (tra­duc­tion de Wyzc­wa).

 


 

Chan­de­leur