Rentrée scolaire

Des histoires pour la rentrée scolaire...

Ayant pour thèmes : l'école, le patron des écoliers : saint Dominique Savio et le patron de la jeunesse : saint Louis de Gonzague

Bettraves et optimisme

Insigne Coeurs vaillants
Joie « Tout droit, la Grise…» Et ayant, par son aiguillon, enga­gé la bête à prendre le petit sen­tier abri­té de noi­se­tiers, où elle va pou­voir aller pour ain­si dire seule, de son pas lent et régu­lier, l’homme retombe dans ses tristes pensées. Ah ! comme il se sent vieux et las, le père Joseph, main­te­nant que tout le poids de la ferme pèse lour­de­ment sur ses épaules ! Celui qui devait assu­rer la relève, le gars qui ...

Le roux furieux

Jean-Baptiste Greuze - Petit garçon blond à la chemise ouverte
« Dis donc, ce qu’on l’a ren­du furieux », dit en riant Max à Gil­bert. Blot­tis contre le mur, à droite et à gauche de la porte de l’école, les deux gar­çons attendent. Mais celui qu’ils guettent ne vient pas. Assis tout seul dans la salle de classe, la tête sur le pupitre, il pleure à chaudes larmes. Qu’en peut-​il, s’il a les che­veux roux ? Le bon Dieu aurait tout aus­si bien pu les don­ner à un autre, ...

« Jamais… ! »

Histoire d'une dispute entre deux amis ; le pardon et le sacrement de communion
Reine et Colette sont en brouille. C’est arri­vé pour une bêtise : Reine vou­lait un livre ; Colette le dési­rait aus­si ; elles se sont cha­maillées. Reine a trai­té Colette de tri­cheuse ; Colette a giflé Reine ; puis elles se sont tour­né le dos en pro­cla­mant très haut que « jamais elles ne se recauseraient ». Jacqueline-​la-​douce a bien essayer d’arranger l’affaire. Mais elle s’est heur­tée à de sombres visages fer­més, aux regards fuyants et aux lèvres pincées. – Elle m’a appe­lée « tri­cheuse » ! ...

Du courage… et du vrai

vielle femme et son panier de légumes
Vaillance, maîtrise de soi Ne pourrais-​tu pas me racon­ter encore com­ment tu es retour­né dans la mai­son en flammes, pour sau­ver ton chef qui allait mourir ? » Rémy, sup­pliant, s’accroche à la manche de son aîné et insiste : « Raconte encore ! Il était fort bles­sé à la tête le capi­taine, hein ? » Le brouillard enve­loppe dou­ce­ment les deux frères, le jeune homme aux larges épaules et le petit gars à peine plus haut que les blés avant la moisson. La terre mouillée ...

Saint Louis de Gonzague (1568−1591)

Vie de Saint Louis de Gonzague, patron de la jeunesse : dessin à colorier
Chers enfants, à vous qui aimez tant la sainte Vierge, je viens racon­ter briè­ve­ment l’histoire d’un jeune saint qui l’aima beau­coup lui aussi. Louis de Gon­zague vivait en Ita­lie, voi­ci près de quatre cents ans. Il naquit le 9 mars 1568 dans un beau châ­teau, mi-​forteresse et mi-​palais, et le canon ton­na en son hon­neur. Son­gez donc ! Il était le pre­mier enfant de Dona Mar­ta et de Don Fer­rante, Sei­gneur de Cas­ti­glione : il était ...

Puissance du Scapulaire

Récit édifiant pour les enfants de la Croisade Eucharistique - imposition du scapulaire
Vous avez tous plus ou moins enten­du par­ler de ce petit habit, rem­pla­cé aujourd’hui par une médaille, que l’on impose aux enfants le len­de­main de leur Com­mu­nion Solennelle. Peut-​être connaissez-​vous moins bien son histoire ? La voi­ci, en quelques mots… Le sca­pu­laire était, tout d’abord, une sorte de tablier que les Moines met­taient par-​dessus leurs vête­ments pour évi­ter de les salir lorsqu’ils allaient tra­vailler aux champs. Par la suite cette sorte de blouse devint ...

Je me vengerai

Histoire pour illustrer la Toussaint - Communion des saints
Commémoration des défunts Devant la porte de la salle de classe, les élèves s’apprêtent à entrer pour subir les épreuves du cer­ti­fi­cat. Un à un, on les appelle et ils vont s’installer au bureau que leur indique le surveillant. « Robert Lenoir… Ber­nard Lernier… » Robert, fur­ti­ve­ment, a glis­sé un coup d’œil à Ber­nard. Tous deux sont de la même école. Robert Lenoir, élève médiocre, peu scru­pu­leux, n’a pas tra­vaillé beau­coup durant l’année. C’est un bon cœur, mais, mal­heu­reu­se­ment, il lui ...

Père Jacques de Jésus : Au revoir, les enfants !

Pere Jacques de Jésus dans son bureau Avon
Au secours des persécutés Pen­dant l’occupation alle­mande, la police traque non seule­ment les patriotes, mais aus­si les Juifs, sim­ple­ment parce qu’ils sont juifs et que le gou­ver­ne­ment hit­lé­rien veut tous les mettre à mort. Bien des catho­liques, alors, ont appor­té leur sou­tien à ces mal­heu­reux, n’hésitant pas à s’exposer eux-​mêmes à la pri­son et à la mort, pour essayer de sau­ver ceux qui n’avaient pas encore été découverts.  Ce fut notam­ment le cas d’un reli­gieux carme, le ...

Un coup de vent

P. L. Martin des Amoignes - En Classe, 1886
Le huitième commandement Mon­sieur Davis, direc­teur de l’École Saint-​Michel, est un homme d’une cin­quan­taine d’années. Grand et maigre, il se tient très droit, le buste un peu pen­ché en arrière. Son regard bleu, très bon, qui sait lire dans les âmes d’enfants, est direct et ferme : il rap­pelle la lueur d’une lame d’acier. Toute la vie, il a don­né l’exemple des ver­tus qui font les hommes droits et intègres. Aimé et res­pec­té ...

Le bel exemple d’un jeune saint

Saint Dominique sépare les combattants
La colère Ce jeune Saint, c’est Domi­nique Savio, l’élève modèle de saint Jean Bos­co. Il venait d’entrer en 4e. Comme Don Bos­co n’avait pas encore de pro­fes­seur pour cette classe, Domi­nique fut ins­crit au cours que diri­geait un pro­fes­seur en ville. Ce der­nier avait sur­tout des élèves riches appar­te­nant à la noblesse de Turin. Mal­gré cela, Domi­nique, simple fils de for­ge­ron de vil­lage, était si gen­til, si ser­viable, que tous ses cama­rades ...