Commémoration des défunts

Des histoires pour le mois novembre, la Commémoration des fidèles défunts et les âmes du Purgatoire.

Ayant pour thèmes : Commémoration des défunts, Purgatoire, Viatique, Mort, Bonne mort, Extrême-Onction, Mort pour la France

 

Le brigand de la forêt

Onctions des malades - Dutch School, vers 1600
Extrême-​Onction « Ton père va mieux ? — Oui, il est reve­nu de l’hôpital. Même, il désire te voir, je venais te le dire. — Me voir ? Moi ?… Gui­laine est intri­guée. Que peut lui vou­loir le père de Colette ? Elle a peur aus­si de le voir encore dans le sang et avec des pan­se­ments, comme le jour de l’accident. Il y a trois semaines de cela, mais elle en est encore impres­sion­née. Elle jouait à la marelle, avec Josette. Elles enten­daient, ...

Le sacrement qui guérit

Histoire pour le KT : Le Général de Caulaincourt conduisant la charge des cuirassiers à la bataille de la Moskova, le 7 Septembre 1812
L’extrême-onction C’était à la san­glante bataille de la Mos­ko­wa, où Russes et Fran­çais s’étaient bat­tus avec un achar­ne­ment farouche. Le géné­ral de Cau­lin­court venait d’enlever les posi­tions enne­mies pour la troi­sième fois lorsque la cava­le­rie fran­çaise, ayant à sa tête le capi­taine Bakel, entra comme un oura­gan dans les murs de Boro­di­no. Les Russes la saluèrent par une ter­rible décharge d’artillerie. Le capi­taine Bakel, bles­sé à la jambe et à l’épaule, tom­ba de che­val. Ses ...

Pierre, soldat de chez nous

Histoire d'un soldat mort pour la France
Charité envers Dieu Toute la jour­née le canon avait ton­né sans arrêt, les mitrailleuses n’avaient ces­sé de cré­pi­ter et les balles de siffler. Il flot­tait dans l’air une âcre odeur de poudre. Le sang avait cou­lé, hélas ! Et le soir tom­bait sur le champ de bataille comme un immense apaisement. Pro­fi­tant de la trêve, des bran­car­diers pas­saient, ramas­sant les bles­sés d’abord, les morts ensuite. Mal­gré leurs mou­ve­ments pré­cau­tion­neux, ils arra­chaient des gémis­se­ments de dou­leur aux ...

Je me vengerai

Histoire pour illustrer la Toussaint - Communion des saints
Commémoration des défunts Devant la porte de la salle de classe, les élèves s’apprêtent à entrer pour subir les épreuves du cer­ti­fi­cat. Un à un, on les appelle et ils vont s’installer au bureau que leur indique le surveillant. « Robert Lenoir… Ber­nard Lernier… » Robert, fur­ti­ve­ment, a glis­sé un coup d’œil à Ber­nard. Tous deux sont de la même école. Robert Lenoir, élève médiocre, peu scru­pu­leux, n’a pas tra­vaillé beau­coup durant l’année. C’est un bon cœur, mais, mal­heu­reu­se­ment, il lui ...

Le cortège de Jean-Paul

Récit pour les petits - L'extrème-onction expliqué aux enfants.
Extrême-​onction Il y avait du soleil plein le ciel, des chants d’oiseaux plein le ver­ger. Et Jean-​Paul chan­tait aus­si sa joie de vivre en cueillant à plein panier les cerises ruti­lantes du beau cerisier… Sou­dain, un cra­que­ment, un double cri : Jean-​Paul tom­bait du ceri­sier sur la terre dure, et sa mère accou­rait, épouvantée. Ce fut aus­si­tôt un grand affai­re­ment : bran­card, coups de télé­phone, méde­cin… Et le ter­rible diag­nos­tic, cou­rant de bouche en bouche : « Il est ...

La visite du charpentier

livre pour enfants - saint Joseph et Jesus artisans
Alors ? Votre voi­sin, l’pé Joseph, com­ment va-​t-​il, Madame Grincette ? — Il baisse… il baisse… A mon avis, il baisse de plus en plus, ma pauvre amie… Je ne crois pas qu’il reprenne jamais son rabot, à moins que ce ne soit pour faire son propre cercueil ! — Le failli homme… Il ne lais­se­ra point de regrets… un mécréant… un mal commode… — Jamais les pieds à l’église… — Ah ! si… par­don, le jour de la saint Joseph… ...

En s’en revenant dans le sentier blanc

Histoire à lire, à raconter pour les jeunes - Marie médiatrice des ames du purgatoire
Dans le sen­tier, blanc de givre, Jean rit tout seul : il se rap­pelle l’histoire du couteau ! L’an der­nier, pen­dant sa rou­geole, il a deman­dé qu’on lui raconte une his­toire, et grand-​père avait com­men­cé, sur un ton à faire fris­son­ner tous les braves : « C’était le soir. A la lueur d’une chan­delle, un homme allait à pas de loup dans la maison… » Jean rete­nait son souffle : « Mon Dieu ! qu’allait-il advenir ? - Sou­dain, annon­ça grand-​père avec un geste épou­van­table, il prit ...

L’Extrême-Onction

Monsieur le curé donne le sacrement des malades à la vielle Brigitte mourante
Chapitre XVI Ces cau­se­ries en plein air font le bon­heur de tous. Les gar­çons raf­folent de leurs pro­fes­seurs, qui, entre les leçons, orga­nisent des courses et des par­ties de bal­lon à en perdre la res­pi­ra­tion, comme dit un petit homme de huit ans. De plus, depuis quelques jours, le bourg est fort agi­té par une fête foraine qui bat son plein. Ber­nard a conduit « ses élèves » aux che­vaux de bois, non sans fier­té, car la dis­ci­pline obte­nue ...

Le bouquet de Lucette

Récit de France pour les enfants - Croix pour mort à la guerre
Le ciel est bas et gris. Bien­tôt, novembre sera là, et les grands arbres, déjà, perdent leur che­ve­lure d’or. Cinq heures sonnent len­te­ment au clo­cher de l’église. La porte de l’école s’est ouverte ; on entend les rires des fillettes, clairs et joyeux en cette soi­rée d’automne. Quelques bavar­dages encore… puis tout le monde se dis­perse ; les unes vont à la lai­te­rie, les autres rentrent vite chez elles où les attendent quelques leçons ...

La première et la dernière communion de Léon

coloriage pour la première communion
Tan­dis que M. le Régent est en conver­sa­tion avec le nou­veau Vicaire, les gar­çons de la deuxième classe se demandent s’il sera sévère ou indul­gent, s’il don­ne­ra beau­coup ou peu de devoirs, et sur­tout, s’il racon­te­ra des histoires ? Tout en lui remet­tant la liste des élèves, M. le Régent explique : « Il y en a 43. C’est beau­coup ! Mais je suis per­sua­dé que tous vous feront plai­sir, car ils tra­vaillent bien, et ne sont pas ...