Catégorie : Rainier, Lucien

Auteur : Rainier, Lucien | Ouvrage : Autres textes .

 

Histoire Sainte Famille - La fuite en Egypte - Carle Van Loo

Dès que le convoi des Rois fut par­ti,
saint Joseph, qu’un ange avait aver­ti,
pre­nant avec lui l’Enfant et sa mère,
et l’âne, équi­pé de façon som­maire,
quit­ta Beth­léem. Le tyran mau­dit
n’avait pas encor por­té son édit,
qu’eux fuyaient déjà, trom­pant sa colère,
et gagnaient au loin l’exil tuté­laire.

Au cours du voyage, il advint ceci
que je vais nar­rer dans un bref récit.
Ayant tra­ver­sé la Judée entière,
ils ont pu fran­chir, enfin, la fron­tière,
et sont, désor­mais, en sécu­ri­té.
De là, pour atteindre un sol habi­té,
c’est un long tra­jet qu’il leur fau­dra faire.
Main­te­nant, Joseph ne s’en trouble guère ;
il leur reste assez de pain ; et voi­ci
de l’huile, du miel, des dattes aus­si…
L’outre a conser­vé son eau fraîche et claire.
Le bau­det, gaillard plus qu’âne sur terre,
va son petit train, comme à l’ordinaire.
Et, s’il n’avait pas, au cœur, le sou­ci
des enfants qu’Hérode abat sans mer­ci,
saint Joseph, d’avoir si bien réus­si,
rirait, dans sa barbe et dans sa prière.

C’est tou­jours, pour­tant, le sable et la pierre,
le morne désert, sans lac et sans bois !
À part un ché­tif pal­mier, quel­que­fois,
rien ne rompt l’ennui de la plaine immense,
où le che­min fuit, fuit et recom­mence…
Il faut s’arrêter, le soir, quelque part,
pour man­ger, dor­mir ! Ici. Sans retard,