Catégorie : Ardent, Luc

Auteur : Ardent, Luc | Ouvrage : Et maintenant une histoire I, Les commandements à observer, les vertus à pratiquer .

On ne sait pas très bien com­ment ça a com­mencé, mais actuelle­ment ça y est.

Pour­tant, elle mar­chait bien, l’équipe Saint-Jacques. Ses mem­bres avaient du cran ; je ne sais pas si tu fais six kilo­mètres à pied pour aller à ta réu­nion d’équipe ; en tout cas, eux les fai­saient. D’ailleurs, quand on con­naît Paul, le chef, ça se com­prend : un petit gars de 12 ans, avec un sourire qui lui fait le tour de la fig­ure, des mol­lets bien plan­tés qui ne savent que courir, des yeux qui voient tout ; et quand il com­mande, eh bien ! il ne bégaie pas. Comme ce n’est jamais à lui qu’il pense, ses équip­iers l’aiment bien. Et puis, ce qu’on peut avoir du plaisir avec lui ! À chaque réu­nion, c’est un nou­veau jeu ; et tou­jours de bonnes idées pour le coin, pour la route, pour faire lire le jour­nal, pour… on n’en fini­rait pas de le dire ; c’est à se deman­der où il les cherche.

jeux de patronnage - sacrifice pour l'équipeDonc, l’équipe Saint-Jacques mar­chait à bloc, à toute allure. La meilleure preuve, c’est qu’à cause d’elle deux garçons de la paroisse avaient été bap­tisés et qu’un vieux de 85 ans qui n’était plus entré dans une église depuis sa Com­mu­nion solen­nelle avait voulu faire ses Pâques.

Un jour, à la réu­nion, André qui habite aux Trois Tilleuls arrive avec un vilain regard. Brusque­ment, en pleine par­tie de « cer­cle empoi­son­né », il s’étale et se retourne furieux vers Louis : « Tu l’as fait exprès ! », et pan ! sur l’oreille droite de l’autre qui vrai­ment ne sait pas ce qui se passe. Après avoir craché par terre et lancé un juron, André s’en va. La réu­nion con­tin­ue, mais l’entrain est tombé.

La fois suiv­ante, André est absent, mais aus­si Mar­cel qui habite tout près de chez lui. Décidé­ment, ça ne va pas.

Dans la semaine qui suit, voilà que Paul, en ren­trant de l’école, tombe sur une grosse pierre et se heurte très fort le genou. Ça enfle. « Trois mois de lit », dit le doc­teur. Pau­vre équipe Saint-Jacques ! Vrai­ment, c’était de la malchance. Que pou­vait-il donc bien y avoir ?