Accueil

Brin d’or

Légende et vie de Jésus : La sainte-Famille - atelier de Saint Joseph
Cha­ri­té envers Dieu C’est un tout petit grain de sable doré qui était arri­vé à Naza­reth sur les ailes du vent. Il s’appelait « Brin d’Or ». Per­sonne n’avait remar­qué l’arrivée de cette pous­sière, infi­ni­ment petite et véri­table atome dans l’immense struc­ture de l’Univers. Le vent puis­sant l’avait dépo­sé au seuil d’une humble demeure d’artisans. Brin d’Or, tout étour­di d’un long voyage au-des­­sus des pay­sages de Pales­tine, res­tait dans l’encoignure de l’entrée, sans bou­ger. …
Conti­nuer à lire

II. Le peuple des baptisés

Coloriage de la messe - Célabrant et la lecture de l'oraison
Jacques — J’ai bien réflé­chi, mon Père, à ce que vous nous avez expli­qué hier. Mais, si le prêtre repré­sente Jésus-Christ, l’enfant de chœur, qu’est-ce qu’il repré­sente ? Fran­çoise — Rien du tout ! La preuve c’est qu’on s’en passe très bien. Quand tu ne te réveilles pas pour la messe, c’est madame Gou­pil, la sacris­tine, qui dit les réponses et qui agite la son­nette. Jacques — Peut-être. Mais moi, je mets une sou­tane …
Conti­nuer à lire

Pierre, soldat de chez nous

Histoire d'un soldat mort pour la France
Cha­ri­té envers Dieu Toute la jour­née le canon avait ton­né sans arrêt, les mitrailleuses n’avaient ces­sé de cré­pi­ter et les balles de sif­fler. Il flot­tait dans l’air une âcre odeur de poudre. Le sang avait cou­lé, hélas ! Et le soir tom­bait sur le champ de bataille comme un immense apai­se­ment. Pro­fi­tant de la trêve, des bran­car­diers pas­saient, ramas­sant les bles­sés d’abord, les morts ensuite. Mal­gré leurs mou­ve­ments pré­cau­tion­neux, ils arra­chaient des gémis­se­ments de dou­leur …
Conti­nuer à lire

« Jamais… ! »

Histoire d'une dispute entre deux amis ; le pardon et le sacrement de communion
Reine et Colette sont en brouille. C’est arri­vé pour une bêtise : Reine vou­lait un livre ; Colette le dési­rait aus­si ; elles se sont cha­maillées. Reine a trai­té Colette de tri­cheuse ; Colette a giflé Reine ; puis elles se sont tour­né le dos en pro­cla­mant très haut que « jamais elles ne se recau­se­raient ». Jac­­que­­line-la-douce a bien essayer d’arranger l’affaire. Mais elle s’est heur­tée à de sombres visages fer­més, aux regards fuyants et aux lèvres pin­cées. – …
Conti­nuer à lire

Le secret de Jean

Histoire à colorer - pour la première communion - Le secret de Jean
Depuis quelque temps déjà, M. le Vicaire trou­vait que Jean avait chan­gé ; il sem­blait que quelque chose n’allait pas. Lui, si gai autre­fois, presque trop, il deve­nait morose, triste. Un jour, que M. le Vicaire expli­quait le mal­heur qu’il y a à com­mettre le péché mor­tel, qui nous conduit en enfer pour tou­jours, Jean s’était mis à pleu­rer à chaudes larmes. Il avait essayé de se cacher der­rière un cama­rade, mais …
Conti­nuer à lire

Le match de sa vie

Récit de l'appel d'un pécheur d'homme. La vocation racontée aux jeunes
Pierre dut appuyer sur la manette du star­ter pour don­ner les gaz. L’air, en ce beau matin du jeune été, sur­pre­nait par son carac­tère gla­cial ; le vélo-moteur par­tait mal. Pour­tant, comme Pierre déva­lait la côte de Mou­­­lin-Blanc, l’engin se lan­ça et ce fut, pour le gar­çon épris de vitesse, la gri­se­rie de la course. Une joie forte et pro­fonde péné­trait dans le cœur de l’adolescent, comme appor­tée par la pure­té extra­or­di­naire de …
Conti­nuer à lire

Et Jésus l’embrassa…

Récit pour les jeunes - Saint martial - echanson
C’était à Tibé­riade, la ravis­sante ville qui mirait ses palais, ses mai­sons, ses pal­miers, dans l’eau pure du plus beau des lacs. Par­mi les bandes d’enfants qu’on voyait chaque jour jouer sur la rive, comme ont tou­jours fait les enfants de tous les pays et de tous les temps, à lan­cer de fra­giles esquifs sur les courtes vagues, ou à bâtir des châ­teaux avec du sable, l’un d’eux, depuis quelques …
Conti­nuer à lire

La Vierge sarrasine

embarquement pour la croisade à Aigues-Mortes
Notre-Dame Pen­dant des siècles et des siècles, jusqu’à ce qu’une main pro­fa­na­trice la détrui­sit en 1793, sous la Ter­reur, on véné­rait dans une très vieille cha­pelle, à La Saul­ne­rie, en Tar­de­nois, non loin de Reims, en Cham­pagne, une sin­gu­lière sta­tue de la Vierge. Cette sta­tue por­tait, pro­fon­dé­ment enfon­cé dans le genou gauche, un bizarre trait de fer, long d’une ving­taine de pouces. On l’appelait « la Sar­ra­sine », mais nul ne savait trop …
Conti­nuer à lire

Le Christ notre Trésor

Christ-Roi
Rédemp­tion et Grâce Vous avez remar­qué par­fois, en vous pro­me­nant dans la cam­pagne, de grands cal­vaires pla­cés au car­re­four des che­mins. Près d’un petit vil­lage de l’Ouest de la France on pou­vait voir, avant la guerre de 1939. un de ces vieux Christ plu­sieurs fois cen­te­naire. Il était là, invi­tant les gens à prier… Mais hélas les pas­sants ne s’en sou­ciaient pas beau­coup ! Il n’y avait plus de prêtre dans la …
Conti­nuer à lire

Pourquoi l’âne et le bœuf étaient à la crèche…

Texte poétique de Noël pour les petits
Ce soir on ne va pas vous dire pour­quoi la sainte Vierge était à la crèche ; ça on n’a pas besoin de vous l’apprendre, vous le savez fort bien. Si la sainte Vierge est venue à la crèche, c’est tout sim­ple­ment pour que son enfant naisse dans une crèche, c’est-à-dire une étable, c’est nor­mal : un agneau naît dans une étable et son enfant à elle, c’est l’Agneau de Dieu —comme on …
Conti­nuer à lire