Étiquette : Vengeance

Commémoration des défunts

Devant la por­te de la sal­le de clas­se, les élè­ves s’apprêtent à entrer pour subir les épreu­ves du cer­ti­fi­cat. Un à un, on les appel­le et ils vont s’installer au bureau que leur indi­que le sur­veillant.

Pour les cours de caté - certificat d'étude« Robert Lenoir… Ber­nard Ler­nier… »

Robert, fur­ti­ve­ment, a glis­sé un coup d’œil à Ber­nard. Tous deux sont de la même éco­le.

Robert Lenoir, élè­ve médio­cre, peu scru­pu­leux, n’a pas tra­vaillé beau­coup durant l’année. C’est un bon cœur, mais, mal­heu­reu­se­ment, il lui a man­qué, dès son jeu­ne âge, l’influence d’une mère, mor­te lorsqu’il avait qua­tre ans. Il ne lui res­te que sa grand-​mère, qui l’aime beau­coup mais qui n’a sur lui aucu­ne auto­ri­té, et son père, trop pris par les affai­res, ne s’occupe guè­re de lui.

Ber­nard, au contrai­re, est tra­vailleur. Très ambi­tieux, il arri­ve tou­jours dans les pre­miers de sa clas­se.

Aus­si, Robert se réjouit d’être pla­cé près de son cama­ra­de.

* * *

Les can­di­dats, après avoir ren­du leurs rédac­tions, com­men­cent main­te­nant la com­po­si­tion de cal­cul.

« Hem !… Ber­nard… »

Ber­nard a levé la tête à l’appel dis­cret de son voi­sin.

« Passe-​moi le pro­blè­me. »

Mais à ce moment, le sur­veillant, enten­dant chu­cho­ter, lève la tête et regar­de fixe­ment dans la direc­tion des deux enfants. Conti­nuer la lec­tu­re Je me ven­ge­rai

Et maintenant une histoire II Fêtes de l'année liturgique Jean-Claude