Carême

Des histoires pour le Carême

Ayant pour thèmes : Carême, Sacrifice

Anne de Guigné.

Sacrifice pour se préparer à la communion - Anne de Guigné
Oh ! le beau modè­le eucha­ris­ti­que ! com­me elle a bien su se sanc­ti­fier par la Com­mu­nion, cet­te enfant bénie ! La COMMUNION était pour cet Ange de pure­té un fes­tin de joie. A tous ceux qui la consi­dé­raient, elle appa­rais­sait alors trans­fi­gu­rée : « On eût dit, décla­re un témoin, un osten­soir vivant qui s’avançait tout rayon­nant d’amour. » Ceux qui ont vu cet­te vir­gi­na­le enfant reve­nir de la Sain­te Table, ne l’oublieront jamais, plu­sieurs affir­ment ...

La main desséchée

coloriage pour les enfants - la main déssechée
« Com­ment, Oscar ! Tu ne man­ques pas seule­ment la mes­se, tu dis enco­re des men­son­ges ? … Tu m’as men­ti qua­tre fois main­te­nant, avant d’avouer que tu es allé jouer au foot­ball au lieu d’aller à l’église ! » M. le Curé avait l’air fâché. Il ne peut pas souf­frir les men­son­ges. Oscar, le men­teur attra­pé, se serait volon­tiers caché der­riè­re un banc ou aurait pré­fé­ré dis­pa­raî­tre com­plè­te­ment. En effet, c’est très désa­gréa­ble d’être gron­dé ...

Vers la grande ville

Evangile de la Passion - Jésus rencontre sa mère
Elle avait qua­tor­ze ans, elle était bru­ne, très bru­ne avec de longs che­veux ; elle vivait très heu­reu­se chez elle, entre son papa et sa maman, dans une peti­te vil­le tou­te blan­che, plan­tée au bord d’un grand lac trans­pa­rent sous un ciel très bleu. Cela se pas­sait il y a très, très long­temps, dans un pays d’Orient. Les bour­geons com­men­çaient à écla­ter un peu par­tout et, de mai­son en mai­son, on s’aidait, on s’activait pour pré­pa­rer ...

Pierre, soldat de chez nous

Histoire d'un soldat mort pour la France
Charité envers Dieu Toute la jour­née le canon avait ton­né sans arrêt, les mitrailleu­ses n’avaient ces­sé de cré­pi­ter et les bal­les de sif­fler. Il flot­tait dans l’air une âcre odeur de pou­dre. Le sang avait cou­lé, hélas ! Et le soir tom­bait sur le champ de bataille com­me un immen­se apai­se­ment. Pro­fi­tant de la trê­ve, des bran­car­diers pas­saient, ramas­sant les bles­sés d’abord, les morts ensui­te. Mal­gré leurs mou­ve­ments pré­cau­tion­neux, ils arra­chaient des gémis­se­ments de dou­leur aux ...

Les nattes couleur de lune

Sacrifice pour Noël - Bénézet Bernard - Femme aux nattes
Renée s’engouffre dans le cou­loir sor­di­de, et d’un soli­de coup de talon cla­que la por­te au nez de tou­te cet­te joie de la rue plei­ne de gens pres­sés, riant de por­ter du bon­heur en paquets roses et bleus, qu’ils accro­che­ront tout à l’heure à un sapin fleu­ri de lumiè­re et d’argent. Car tou­te l’allégresse de Noël est dans la rue, dans les vitri­nes, sur les visa­ges et dans les cœurs ; on la devi­ne ...

La chèvre du sacrifice

Récit pour la jeunesse - La chèvre du sacrifice
Ber­nard a huit ans. C’est un robus­te petit cam­pa­gnard. Il a le teint hâlé, les joues rou­ges com­me les pom­mes d’api, de grands yeux lumi­neux. Bien plan­té, l’air déci­dé, il se pose là. Com­me tout le mon­de il a ses défauts et ses qua­li­tés. Heu­reu­se­ment, son petit cœur géné­reux sait trou­ver d’ingénieuses res­sour­ces pour répa­rer les déboi­res cau­sés par son carac­tè­re entier et entê­té, com­me l’est celui de tout pay­san qui se res­pec­te. C’est ...

Le mur de sucre

catéchèse eucharistique - préparation à la première communion - le mur de sucre
La peti­te Thé­rè­se était une char­man­te enfant, aux yeux bleus rayon­nants, aux joues roses et aux lon­gues tres­ses ! Vrai­ment, on ne pou­vait s’empêcher de l’aimer. Disons plu­tôt : on n’aurait pu s’empêcher de l’aimer, s’il n’y avait pas eu une cho­se : les mains de cet­te peti­te Thé­rè­se ! Ses mains ? Qu’avaient-elles de par­ti­cu­lier ? N’étaient-elles pas pro­pres ? Pour sûr, elles l’étaient : sa maman s’en occu­pait quand elle reve­nait de l’école ou du jeu ...

Pour trente billets

Littérature à télécharger, lire et raconter - Rembrandt van Rijn - Judas Rapportant 30 Deniers (1629)
  « C’est bien, dit l’officier, en consi­dé­rant avec un étran­ge sou­ri­re le gar­çon debout devant lui ; nous allons voir… » Il se frot­te les mains et, se pen­chant vers son secré­tai­re, lui par­le bas. Guy Mer­cier répri­me un sou­pir de sou­la­ge­ment. Eh bien ! grâ­ce à Dieu, il ne s’en est pas trop mal tiré ; il a su évi­ter les embû­ches de l’interrogatoire, racon­tant, avec le plus de natu­rel pos­si­ble, la peti­te his­toi­re tou­te pré­pa­rée qui doit lui ...

L’Émir et le Chevalier

Lecture pour les louveteaux - Grands jeux Scout
Atten­tion, les gars, je résu­me le jeu : conduits par l’Émir Noir, les Sar­ra­sins ont enle­vé un jeu­ne che­va­lier du camp des Croi­sés et l’ont empri­son­né dans un lieu incon­nu. Le jeu débu­te au moment où ces der­niers par­tent à la recher­che de leur com­pa­trio­te. Donc, vous autres, du camp des Croi­sés, dési­gnez l’un d’entre vous qui joue­ra le rôle du che­va­lier et se met­tra entre les mains des Sar­ra­sins qui l’emmèneront ...

La crèche de Nina

Marie présentant Jésus
Elles s’en vont, Ninon, Ninet­te, Nina, jupet­te rou­ge et bon­net pareil, six petits sabots cla­quant sur la ter­re gelée. « Vite, vite, les sœu­ret­tes, car le jour bais­se, dit Ninet­te, la plus sage. – Vite, vite, répond Ninon, la plus arden­te, car un grand tra­vail nous attend. – Vite, vite, mur­mu­re Nina, la plus dou­ce, car Mère a dit qu’on ne s’attarde pas. » Et les six petits sabots mar­tè­lent en chœur : « Vite, vite, vite, vite, les peti­tes sœurs. » Mais que ...