La Vierge aux oiseaux

Auteur : Tharaud, Jérôme et Jean | Ouvrage : Les contes de la Vierge .

L'Immaculé Conception récit pour les enfants - Nicolas Poussin - La fuite en EgypteLa Vierge fuyait avec l’enfant devant les sol­dats du roi Hérode. En che­min elle ren­con­tra la colombe, et la colombe lui demanda :

– Où vas-​tu avec ton enfant ?

La Vierge alors lui répondit :

– Je fuis les sol­dats du roi Hérode.

Mais déjà on aper­ce­vait la pous­sière que fai­saient les cava­liers, et la colombe s’envola.

 

La Vierge conti­nuait de fuir devant les sol­dats du roi Hérode. En che­min elle ren­con­tra la caille, et la caille lui demanda :

– Où vas-​tu avec ton enfant ?

La Vierge alors lui répondit :

– Je fuis les sol­dats du roi Hérode.

Mais déjà on enten­dait le galop des che­vaux, et la caille aus­si s’envola.  La Vierge s’enfuyait tou­jours devant les sol­dats du roi Hérode.

 

L'alouette - Histoire de la Vierge pour l'Immaculée ConceptionEn che­min elle ren­con­tra l’alouette, et l’alouette lui demanda :

– Où vas-​tu avec ton enfant ?

La Vierge alors lui répondit :

– Je fuis les sol­dats du roi Hérode.

Mais déjà on enten­dait les jurons des sou­dards, et l’alouette fit cacher la Vierge der­rière une touffe de sauges.

 

Les sol­dats d’Hérode ont ren­con­tré la colombe, et ils ont dit à la colombe :

– Colombe, as-​tu vu pas­ser une femme avec son enfant ?

La colombe leur a répondu :

– Sol­dats, elle a pas­sé par ici. Et elle leur mon­tra le che­min que la Vierge avait suivi.

 

Les sol­dats d’Hérode ont ren­con­tré la caille, et ils ont dit à la caille :

– Caille, as-​tu vu pas­ser une femme avec son enfant ?

La caille leur a répondu :

– Sol­dats, elle a pas­sé par ici. Et elle leur mon­tra, à son tour, le che­min que la Vierge avait suivi.

 

Caille indiquant Marie et Jésus aux soldats d'HérodeLes sol­dats d’Hérode ont ren­con­tré l’alouette, et ils ont dit à l’alouette :

– Alouette, as-​tu vu pas­ser une femme avec son enfant ?

L’alouette leur a répondu :

– Sol­dats, elle a pas­sé par ici. Mais elle les condui­sit très loin de la sauge, de la Vierge et de l’enfant.

 

Or, sachez à pré­sent ce qu’il advint des trois oiseaux.

Dieu a condam­né la colombe à rou­cou­ler une plainte sans fin, et la caille à raser la terre d’un vol qui la livre au chasseur.

Quant à l’alouette, sa récom­pense est de por­ter, chaque matin, le salut de la Vierge au soleil.

Nous vous conseillons :

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *