Épiphanie

Des histoires pour l'Épiphanie

Ayant pour thèmes : Épiphanie, Galette, Roi mage

Babouchka

Crèche russe - Matriochka
Conte russe Il était une fois une vieille fem­me nom­mée Babou­ch­ka qui habi­tait, seule, une tou­te peti­te mai­son au cœur de la forêt.  Sans ces­se, elle s’affairait, cou­sait, cui­si­nait, net­toyait et, tout en tra­vaillant, elle chan­tait. Pour se tenir com­pa­gnie, elle chan­tait des chan­sons, vieilles et nou­vel­les, et en inven­tait ; elle était de natu­re joyeu­se. La grand-​route pas­sait loin de la mai­son­net­te si bien que les visi­teurs étaient rares. Babou­ch­ka fut donc ...

Le conte des Rois Mages

La part du pauvre à l'Epiphanie
Les trois rois mages, Bal­tha­zar, Mel­chior et Gas­pard, por­tant l’or, l’encens et la myr­rhe, étaient par­tis à la recher­che de l’Enfant Jésus, mais com­me ils ne connais­saient pas bien le che­min de Beth­léem, ils s’étaient éga­rés en rou­te et, après avoir tra­ver­sé une forêt pro­fon­de, ils arri­vè­rent à la nuit tom­ban­te dans un vil­la­ge du pays de Lan­gres. Ils étaient las, ils avaient les bras cou­pés à for­ce de por­ter les vases conte­nant ...

Épiphanie

Or, la nuit était venue vio­let­te et trou­blan­te. Sur les pas du sacris­tain, la clef grin­ça et le pêne lourd fit dans la cathé­dra­le un gron­de­ment de ton­ner­re. Le bruit por­té de voû­te en voû­te, d’ogive en ogi­ve par tous ces ges­tes croi­sés des arcs, emplit la nef et s’évanouit dans les bas-​côtés en un mur­mu­re de voix confu­ses. La lam­pe d’autel, balan­cée len­te­ment sur son fil, trem­blait sa flam­me rou­ge ...

Marie veillant sur l’Enfant-Jésus

lire une histoire en ligne : La fuite en Égypte
ANT bien que mal, la sain­te Famil­le s’installa dans la grot­te. Les ber­gers les aidè­rent en appor­tant quel­que mobi­lier rudi­men­tai­re, suf­fi­sant pour fai­re le ména­ge, laver les lan­ges et pré­pa­rer les repas. Jose­ph avait été s’inscrire dans la lis­te des des­cen­dants de David, son ancê­tre, et atten­dait avec impa­tien­ce que Jésus eût quel­ques jours de plus pour ren­trer à Naza­re­th et retrou­ver son com­mer­ce. La tem­pé­ra­tu­re était dou­ce. Le soir seule­ment, le froid pin­çait ; ...

La dernière chevauchée des Rois Mages

Légende des rois mages pour les enfants du KT
Après avoir ado­ré Jésus, les Rois Mages s’en retour­nè­rent dans leur pays. Voi­ci un conte qui nous décrit ce voya­ge des Rois Mages avec poé­sie. * * * La nuit tom­be vite en hiver : déjà le cré­pus­cu­le com­men­çait, ils allaient sor­tir du royau­me de Juda et gra­vis­saient la der­niè­re col­li­ne ; le roi Gas­pard était sur son che­val blanc, le roi Mel­chior sur son che­val brun, le roi Bal­tha­zar sur son che­val noir. Or le ...

Le roi noir, Melchior

Peu à peu, la rumeur d’un Enfant avec une auréo­le se répan­dit et péné­tra les coins les plus iso­lés. Là-​bas, vivaient trois rois qui étaient voi­sins et qui s’appelaient Gas­pard, Mel­chior et Bal­tha­zar. Ils res­sem­blaient à des men­diants et pour­tant ils étaient des vrais rois et –plus bizar­re enco­re– des sages. Selon l’Écriture, ils savaient s’orienter d’après la constel­la­tion des étoi­les et c’est un art dif­fi­ci­le com­me le savent tous ceux qui ont ...

La légende du quatrième Roi Mage

Conte de l'Epiphanie pour le catéchisme - La caravane de chameaux des mages
La nuit était froi­de et le ciel d’Orient écla­tait en myria­des d’étoiles plus bel­les les unes que les autres. Bal­tha­zar, Gas­pard et Mel­chior étaient sor­tis sur la ter­ras­se de leur palais, et ils ne se las­saient pas de contem­pler le fir­ma­ment. Cet­te nuit-​là, les Rois Mages savaient qu’un astre nou­veau devait appa­raî­tre, dif­fé­rents de tous les autres… Un signe céles­te, qui annon­ce­rait la nais­san­ce du Sau­veur pro­mis à tous les hom­mes. Or, voi­ci ...

La galette et les rois mages

Catéchèse : Evangélisation des petits - L'Epiphanie
Qui ne connaît l’histoire des rois mages qui, gui­dés par une étoi­le, se ren­di­rent à Beth­léem ren­dre hom­ma­ge à l’Enfant Jésus ? Le pre­mier s’appelait Gas­pard. Il avait le teint clair des Euro­péens, et appor­tait de l’or. Le second, Mel­chior, avait la peau bru­ne des gens de Pales­ti­ne et d’Arabie. Celui-​là était por­teur d’encens. Le troi­siè­me, Bal­tha­zar, était cou­leur de nuit sans lune et ses dents brillaient com­me brillent les dents des Afri­cains. Ce ...

Le retour des Rois Mages

Caravane des rois mages venue d'Orient sur leur chameau
L’enchantement était ter­mi­né ; com­me s’il eût vou­lu fai­re com­pren­dre à ses ado­ra­teurs loin­tains que le moment était venu de retour­ner dans leur pays, le divin Enfant fer­ma les yeux, le nim­be de lumiè­re qui auréo­lait sa tête s’adoucit et, avec un sou­ri­re, la Vier­ge mère posa un doigt sur ses lèvres. À ce signal, les anges qui chan­taient enco­re le can­ti­que triom­phal, se turent subi­te­ment ; il se fit un grand silen­ce et ...

Dans les coffres du roi Melchior

Epiphanie : Adoration des mages - Gérard David
Épiphanie Sa mai­gre figu­re de peti­te fille misé­ra­ble col­lée aux bar­reaux de la grille en bois doré, Azia suit de ses yeux tris­tes, un peu bri­dés, le remue-​ménage inso­li­te du palais royal. Par tou­tes les por­tes, des ser­vi­teurs vont, vien­nent, cou­rent, s’appellent ; dans la cour, d’autres appor­tent des cof­fres bar­dés de fer et des bal­lots d’étoffes pré­cieu­ses ; aux écu­ries, on har­na­che le dro­ma­dai­re blanc du roi Mel­chior et les cha­meaux de ...

 

Et aussi des histoires ayant pour thème la Crèche

Un soir de Noël : Moncada, en Espagne 1392

L'Adoration des mages - Velasquez - musée du Prado à Madrid - Récit d'un miracle de Noël
C’était le soir de Noël. L’horloge du clo­cher venait de son­ner 23 heu­res. Peu après, les clo­ches appe­laient les fidè­les. Le vent froid de la nuit ren­voyait la joyeu­se invi­ta­tion à la mes­se, minuit à tra­vers les ruel­les du vil­la­ge de Mon­ca­da, par-​delà les riziè­res et les oran­ge­raies au loin jusqu’à la vil­le de Valen­ces. Quit­tant, les riches, leurs châ­teaux et les pau­vres, leurs chau­miè­res, ces Espa­gnols habi­tués au soleil sous la ...

La crèche de M. le curé

La digestion de monsieur le curé
La veille de Noël, après sa réfec­tion du matin, le véné­ra­ble curé de X… était fort per­plexe. Cela se voyait à son atti­tu­de, les mains croi­sées sur son esto­mac un peu rebon­di et se frot­tant les deux pou­ces, l’un contre l’autre, com­me tous ceux qui pen­sent ou qui digè­rent. La diges­tion ne devait pour­tant pas être dif­fi­ci­le. Pen­sez, deux œufs frais par­ce qu’il y avait des pou­les pon­deu­ses dans la cour du pres­by­tè­re, ...

La pastorale de Galagu

légende pour Noël
Dans une mai­son, vieille mai­son offer­te à tous les vents, res­tait il y a bien long­temps une vieille, vieille fem­me qu’on appe­lait la mamet Jau­met­te. La vie n’avait guè­re épar­gné la vieille, et elle n’avait plus de famil­le qu’un petit-​fils. Et enco­re : l’enfant qui s’appelait Oli­vier était si petit, si mai­gre, si pâle, que le voyant cha­cun rete­nait sa res­pi­ra­tion de crain­te de le voir s’affaisser com­me un châ­teau de car­tes. La ...

Le Salut des Bêtes

Légende des animaux de Noel : Sous le regard du boeuf et de l'âne
La vieille Sépho­ra habi­tait le vil­la­ge de Beth­léem. Elle vivait d’un trou­peau de chè­vres et d’un petit champ plan­té de figuiers. Jeu­ne, elle avait été ser­van­te chez un prê­tre, en sor­te qu’elle était plus ins­trui­te des cho­ses reli­gieu­ses que ne le sont d’ordinaire les per­son­nes de sa condi­tion. Reve­nue au vil­la­ge, mariée, plu­sieurs fois mère, elle avait per­du son mari et ses enfants. Et alors, tout en res­tant secou­ra­ble aux hom­mes selon ses ...